Manigances politiques

Devenu PDGiste, Biendi Maganga Moussavou tente de voler des élus PSD à son père !

Devenu PDGiste, Biendi Maganga Moussavou tente de voler des élus PSD à son père !
Les Maganga Moussavou désormais à couteaux tirés © 2020 D.R./Info241

Les coups bas en politique sont légions depuis des lustres. Cette vérité se confirme encore même entre membres d’une même famille. C’est le désormais feuilleton politique qui déchire actuellement les Maganga Moussavou depuis le départ du fils Biendi au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). L’ancien fils prodige du PSD userait désormais de son statut de ministre et de membre du PDG pour essayer de ravir au parti de son père ses élus locaux.



Lire aussi >>> Biendi Maganga Moussavou quitte en catimini le parti de son père pour... celui d’Ali Bongo !

Biendi Maganga Moussavou, le très novice membre du PDG s’est déjà imprégné des manigances politiques légendaires de son parti. Selon une déclaration rendue publique ce lundi, les élus locaux de la localité de Guietsou (Ngounié) ont dénoncé les menaces dont ils font l’objet de la part du ministre PDGiste et de son épouse, soucieux de débaucher les élus de son ancien parti pour celui de la famille Bongo.

Pierre Claver Maganga Moussavou publiant la déclaration des élus locaux PSD

« Nous conseilleurs municipaux de Guietsou et départementaux de La Mougalaba, tous militants du PSD, réaffirmons notre attachement au Parti social démocrate et faisons fi aux injonctions et aux menaces du ministre Biendi et son épouse de nous voir démissionner du parti auquel nous restons profondément attachés », déclarent ces élus locaux dans un post publié ce lundi par le président du PSD, Pierre Claver Maganga Moussavou.

« Nous prenons cet engagement pour le respect du peuple qui nous fait confiance et qui nous a offert un mandat électoral », conclu la déclaration signée par le maire de la commune de Guietsou, le président du conseil municipal et les 10 conseillers locaux PSD menacés. Un épisode témoin de la guerre familiale que se livre les Maganga Moussavou en interne pour gagner en influence pour l’un, et conserver les acquis pour l’autre.

Une tentative de débauchage politique que le fils Biendi mènerait ainsi à base d’injonctions et de menaces pour décapiter le parti de son père. Une illustration parfaite des manigances dolosives du parti au pouvoir pour prendre le contrôle de localités qui l’échappe encore. Ainsi va la politique au Gabon !


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article