Grogne artistique

Méprisés, des artistes gabonais appellent au boycott du festival Gabon 9 provinces

Méprisés, des artistes gabonais appellent au boycott du festival Gabon 9 provinces
Méprisés, des artistes gabonais appellent au boycott du festival Gabon 9 provinces © 2020 D.R./Info241

Prévu pour la mi-octobre, le festival culturel « Gabon 9 provinces » organisé par le ministère de la Culture a du plomb dans l’aile. En effet, plusieurs artistes devant y prendre part ont annoncé ce vendredi bouder le show qui se déroulera cette année uniquement sur la toile en raison de la pandémie de coronavirus. La cause de cette fronde, le manque de prise en compte du statut des artistes par les autorités publiques gabonaises.

Plusieurs artistes gabonais ont manifesté ce vendredi après-midi leur intention de boycotter la 4eme édition du festival Gabon 9 provinces qui aura lieu cette année dans un contexte de crise sanitaire dû à la pandémie du Coronavirus. Organisé par les autorités gabonaises, ce show culturel ne s’est pas tenu en août et en marge des festivités de la fête nationale gabonaise en raison du Covid-19.

Le post du rappeur Ba’Ponga

Malgré la virtualisation de l’évènement et sa reprogrammation pour le mois d’octobre, voilà que la mayonnaise pourrait ne pas prendre pour cet évènement censé célébrer la diversité culturelle du pays. En effet ce vendredi, des artistes tels que Franck Ba’ponga, FANG, Don’Zer, Mc Bright ont déjà indiqué sur les réseaux sociaux leur refus d’y prendre part.

Sur leur page Facebook respective, ces artistes frondeurs arborent un visuel de mécontentement « Gabon 9 provinces j’y serai pas. Le statut d’artiste est plus important que le cachet ». Une critique ouverte de la gestion par les autorités de la question des droits d’auteurs, promis depuis des années et dont la répartition et la gestion restent opaques à leurs yeux.

Un appel au boycott qui prend de l’ampleur sur la toile depuis cet après-midi. Jusqu’où ira cette prise de position des artistes gabonais à quelques jours de l’organisation de ce festival ? Que va faire le ministère de la Culture face à cette fronde et aux cris incessants des artistes sur leur statut ?


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article