Justice

Maire molesté à Franceville : les agresseurs libanais risquent entre 3 et 6 mois de prison

Maire molesté à Franceville : les agresseurs libanais risquent entre 3 et 6 mois de prison
Le maire adjoint molesté sortant du magasin HB après les faits le 24 février © 2021 D.R./Info241

L’affaire avait défrayé la chronique mercredi dernier. Les agresseurs du maire en second de la mairie de Franceville, Jules Ferry Ngouadjila Ndounou, ont été fixés hier sur les peines requises contre eux par le ministère public. Fadi Baker Hicham, le commerçant libano-gabonais qui avait levé la main sur le maire le 24 février, risque 12 mois de prison dont 6 avec sursis et une amende de 5 millions, selon le réquisitoire du parquet devant le tribunal correctionnel de Franceville. Des peines jugées plutôt clémentes contre les 6 personnes mises en cause.

News sur WhatsApp

Lire aussi >>> Un maire défié et molesté par un commerçant libanais à Franceville

Le parquet de Franceville a livré au cours d’une audience mercredi, les sanctions pénales encourues par l’agresseur du 2e maire adjoint de la ville et ses 5 autres complices. L’agression avait eu lieu au marché Potos par des commerçants libanais dont certains ayant aussi la nationalité gabonaise. Jules Ferry Ngouadjila Ndounou pourra bientôt obtenir justice dans cette affaire insolite.

Le principal accusé dans cette affaire, le commerçant libano-gabonais Fadi Baker Hicham, encours une peine de 12 mois de prison dont seulement 6 avec sursis. Quatre autres libanais comparaissaient également à ses cotés pour trouble à l’ordre public, non assistance à personne en danger et voie de fait. Ils pourraient s’en sortir avec des peines plus clémentes de 6 mois de prison dont 3 avec sursis et d’amendes allant de 600 000 FCFA à un million.

Un autre étranger d’origine congolaise était également jugé dans cette affaire pour avoir agressé l’agent de sécurité du maire en difficulté face aux commerçants libanais. Il pourrait écoper d’une expulsion du territoire gabonais pour défaut de carte de séjour ainsi qu’une peine de 3 mois dans cette affaire. Le verdict est attendu pour le mercredi 10 mars, soit deux semaines après les faits.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article