Femmes Actives
Transhumance politique

Défection de 5 militants RPM pour le PDG : le parti de Barro Chambrier préfère en rire !

Défection de 5 militants RPM pour le PDG : le parti de Barro Chambrier préfère en rire !
Défection de 5 militants RPM pour le PDG : le parti de Barro Chambrier préfère en rire ! © 2021 D.R./Info241

Le jeudi 2 décembre dernier, le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) a tenu un conseil exécutif extraordinaire dont le rendu a été rendu public ce samedi en fin de matinée à son siège par son porte-parole 2, Alain Michel Mombo. Au nombre des points évoqués, le RPM et son président Alexandre Barro Chambrier ont réagi au départ de 5 de leurs anciens compagnons dont un conseiller municipal du 4e arrondissement de Libreville. Des départs que les « patriotes » minimisent autant qu’ils les banalisent.

Info241 sur Whatsapp

Devant la presse nationale à leur siège de Libreville, c’est Alain Michel Mombo qui a rendu public le contenu du dernier conseil exécutif extraordinaire qu’a tenu son parti le jeudi 2 décembre dernier. Présidé par Hugues Alexandre Barro Chambrier lui-même, le directoire de ce parti avait abordé plusieurs points parmi lesquels la « communication du parti ». Sur ce point précis, il fallait s’attendre à une réaction du RPM après que ce parti d’opposition ait enregistré quelques jours auparavant, la défection de 5 de ces militants dont Guy Gervais Meye M’Ayong, conseiller municipal élu sous la bannière du RPM au 4e arrondissement lors des élections locales de 2018.

À ce sujet, le RPM n’a, semble t-il, pas voulu s’y étendre. Se voulant rassurant, le parti s’est plutôt montré optimiste pour l’avenir tout en minimisant l’impact qu’aurait pu causer cet acte derrière lequel il affirme reconnaître la griffe du PDG au pouvoir. « Au regard des manœuvres de déstabilisation orchestrées par des forces rétrogrades et anti démocratiques, le président du parti, le patriote Alexandre Barro Chambrier a appelé les militantes et militants du RPM à demeurer sereins, vigilants et mobilisés. Au moment où notre pays est confronté à de graves difficultés, le PDG n’a que pour seule proposition la distraction des ressources publiques à des fins de débauchages pour des menus fretins. Tout cela nous conforte dans notre détermination à mettre fin à cette longue agonie d’un système à bout de souffle (...) Par conséquent, ce n’est pas la défection de nos rangs de quelques opportunistes qui changera le cours de cette histoire ainsi que la destinée du RPM », a déclaré Alain Michel Mombo.

Par ailleurs, ce conseil exécutif extraordinaire a rendu un long et vibrant hommage au syndicaliste Louis Patrick Mombo de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) disparu le 30 novembre dernier. En sa mémoire, une longue minute de silence aura été observée à l’entame des travaux. Le reste des points ayant été consacré à l’observation des derniers développements de la situation sociopolitique du pays, dont la paralysie observée dans la plupart des administrations du fait d’appels à des mouvements de grèves par plusieurs syndicats du public comme du privé. Aussi, le RPM a annoncé imminentes de nouvelles sorties sur le terrain du président du parti au cours des semaines à venir.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article