CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Drame

Ivre de colère, une lesbienne tue de plusieurs coups de couteau sa petite amie à Port-Gentil

Ivre de colère, une lesbienne tue de plusieurs coups de couteau sa petite amie à Port-Gentil
Ivre de colère, une lesbienne tue de plusieurs coups de couteau sa petite amie à Port-Gentil © 2021 D.R./Info241

Un nouveau crime passionnel secoue Port-Gentil, la capitale économique du Gabon. Une lesbienne d’une vingtaine d’années, a assassiné mardi soir son amoureuse qui menaçait de la quitter. Le drame s’est produit dans un bar de fortune au quartier Château, dans le 2e arrondissement de la ville du sable. La criminelle a été maitrisée par un gendarme qui se trouvait près des lieux avant d’être conduit au poste de police.

Moov Africa

Etre homosexuelle ne vous épargne pas de la folie passionnelle qui régie la vie de couple. Une jeune gabonaise de 20 ans vient de faire les frais de cette relation amoureuse le 20 avril dernier, peu après 19h. Au cours d’une dispute qui éclatera entre les deux tourtereaux, le ton serait vite monté entre les deux lesbiennes qui étaient pourtant entourées d’autres jeunes dans bar de fortune communément appelé Tchoubou.

La meurtrière dont l’identité n’a pas été dévoilée, serait rentrée dans une colère noire avant de menacer de mort sa petite amie. Une menace rapidement mise à exécution puisqu’elle se saisirait d’un couteau pour faire passer son amante dans l’au-delà. La victime aurait reçue au total pas moins de 6 coups de couteau devant des jeunes témoins restés impassibles à la scène de ménage qui a viré au drame.

Malgré l’intervention d’autres riverains dont un gendarme, la victime succombera à ses blessures bien avant l’arrivée de l’ambulance. Selon des proches de la lesbienne tuée, une crise était vivace entre les deux femmes depuis que la victime projetait de changer d’orientation sexuelle. Un crime passionnel qui serait engendré par la jalousie et la peur d’une séparation prématurée. L’enquête ouverte devra en déterminer les mobiles.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article