CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 14 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 164 +1

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

54 -10 40 925 25 384 +14
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Niger : La résidence du président de l’Assemblée nationale mitraillée par des inconnus

Niger : La résidence du président de l’Assemblée nationale mitraillée par des inconnus
Niger : La résidence du président de l’Assemblée nationale mitraillée par des inconnus © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Un des gardes du corps du président de l’Assemblée nationale du Niger, Seini Oumarou (70 ans), a été tué lors de l’attaque de son domicile. Un autre a été blessé. C’est le bilan de l’attaque armée survenue dans la nuit du vendredi à samedi au quartier Sonuci à Niamey. Les deux assaillants sont arrivé sen moto avant de mitrailler les gardes.

L’attaque n’a duré que quelques minutes. Les deux hommes encore non identifiés ont également tenté d’emporter un véhicule 4X4 pick-up stationné sur les lieux. Une enquête judiciaire a été ouverte pour faire la lumière sur cette attaque et mettre la main sur ses auteurs, a assuré hier le ministère nigérien de l’Intérieur.

Le président de l’Assemblée nationale, Seini Oumarou est le chef du Mouvement national pour la société de développement (MNSD, au pouvoir de 1999 à 2010), arrivé 3e du premier tour de la présidentielle du 21 décembre 2020 avec 8,95% des suffrages. Il avait appelé à voter au second tour pour Mohamed Bazoum, le candidat du pouvoir, avant d’être porté à la tête de l’Assemblée nationale en mars dernier.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève