Bases militaires

Tchad : manifestations contre la présence française et son soutien au pouvoir militaire

Tchad : manifestations contre la présence française et son soutien au pouvoir militaire
Tchad : manifestations contre la présence française et son soutien au pouvoir militaire © 2022 D.R./Info241

Des milliers de Tchadiens sont sortis, samedi, manifester contre la politique française au Tchad. Le drapeau russe a été hissé par les manifestants dans la capitale tchadienne, Ndjamena.

Info241 sur Whatsapp

« Des milliers de Tchadiens ont répondu à l’appel de la coalition Wakit Tama et sont sortis manifester contre la politique française au Tchad, et contre le déploiement des nouvelles bases militaires française (bien que démenti par le gouvernement et par l’ambassade de France au Tchad) au nord du pays. C’est une réussite totale de Wakit Tama », a déclaré Djetoyo Kelvin, activiste politique et défenseur des droits de l’homme au Tchad.

Les manifestations organisées dans plusieurs villes du pays ont toutes dénoncé la présence française dans le pays. « A Abéché, ville située à l’Est du Tchad, les manifestants s’en sont pris au siège de la représentation de l’ambassade de France au Tchad  », a rapporté le journal L’Ame du Tchad. Selon le journaliste Blaise Dariustone, « les manifestants ont attaqué une station d’essence Total à N’djamena ». Le journal L’Ame du Tchad a aussi relevé que « des jeunes ont brûlé les drapeaux de la France et d’autres ont brandi le drapeau de la Russie comme sauveur du Tchad  ».

Dans un communiqué vendredi, la coalition de la société civile et des partis politiques a appelé les Tchadiens à manifester, samedi, «  pour dénoncer l’ouverture des bases militaires de l’armée d’occupation française dans des zones aurifères du pays, le soutien inconditionnel au pouvoir illégitime du Conseil militaire de transition et également de dénoncer la cherté de vie au Tchad, le manque d’emploi, le délestage intempestif de l’électricité  ». L’ambassade de France au Tchad avait démenti le 7 mai dernier dans un communiqué « toute rumeur d’installation de nouvelles bases militaires françaises au Tchad  ».

Ce communiqué est intervenu 24 heures après que la coordination des actions citoyennes Wakit Tama, avait accusé dans une déclaration le gouvernement tchadien d’avoir autorisé l’installation de cinq nouvelles bases françaises dans le pays. Dans son communiqué, l’ambassade de France avait appelé à la vigilance contre toute tentative de « désinformation ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article