Viols sur mineures

Un gabonais prend 10 ans de prison pour avoir violé deux gamines, sa fille et sa belle-fille !

Un gabonais prend 10 ans de prison pour avoir violé deux gamines, sa fille et sa belle-fille !
Un gabonais prend 10 ans de prison pour avoir violé deux gamines, sa fille et sa belle-fille ! © 2022 D.R./Info241

La cour criminelle de Port-Gentil s’est prononcée ce jeudi sur une autre affaire de pédophilie doublé d’inceste. Un gabonais d’une trentaine d’années vivant pourtant en couple ne se gênait pas pour pratiquer des attouchements sexuels sur sa fille et sa belle-fille toutes âgées de moins de 15 ans. Des agissements prohibés qui lui ont valu hier une condamnation à 10 ans de prison pour viol sur mineure de moins de 15 ans.

Info241 sur Whatsapp

Le pot aux roses remonte aux mois de juin et juillet 2019 au village Ntchong’Orowé sur la route d’Omboué. Yanick Nkoma Nkombé (31 ans) s’est rendu coupable plusieurs de crimes de viol sur mineures de 12 et 14 ans respectivement sa belle-fille et sa fille. Ce dernier vivant pourtant en couple, avait la très mauvaise habitude d’introduire son index dans le vagin de sa propre fille de 14 ans. Des actes d’attouchements sexuels qu’il pratiquait régulièrement également sur sa belle-fille de 12 ans qui vivait également avec le couple.

Un prédateur sexuel

Lassée par cette attitude, c’est à une de ses grandes sœurs que la belle-fille révéla toute l’histoire. En effet, c’est quand les victimes étaient endormies dans un sommeil angélique que le prédateur sexuel s’aventurait discrètement dans la nuit pour introduire ses doigts dans leur sexe. Des agissements auxquels il s’adonnait au moins deux à trois reprises dans la semaine. Informé par l’aînée du couple de ces comportements obscènes, le père de la belle-fille déposa une plainte à la brigade de gendarmerie de ladite localité, ce qui a conduit illico presto à son arrestation.

Le père indigne répondant de ses actes devant la justice

Placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Port-Gentil, le prévenu en enquêtes, croyant certainement être un gynécologue ou une sage-femme, sans remords de surcroit, cet affamé de chaire fraîche reconnu avoir mis ses doigts dans le sexe de sa belle-fille ainsi qu’à celui de sa jeune fille. « C’est vrai, j’ai introduit mes doigts dans le sexe des deux filles. Je voulais découvrir ce que c’est. Cela me donnait également une envie folle de faire l’amour », a-t-il dit lors de son procès ce jeudi 23 juin 2022.

Le procès

Des propos qui ont écœuré les magistrats et dont lui seul connaît probablement les raisons. La mère a préféré ne pas porter plainte avant de se séparer de lui. Cependant le certificat médical fourni dans le dossier a été remis en cause par la défense. Selon elle, le médecin n’a pas qualité en ce qu’il n’est inscrit à l’ordre des médecins. Mieux, qu’il n’est pas gynécologue. Et ce, malgré le fait que ce document atteste que l’hymen de la jeune fille a été rompu. Auparavant, dans ses réquisitions, l’avocat général a souhaité la condamnation de l’accusé à 15 ans sans circonstances atténuantes.

Une vue de la cour hier

Déféré pour le chef de viol sur mineure de moins de 18 ans, il a été reconnu coupable du crime de viol sur mineure de -18 ans par personne ayant autorité sur la victime, puis condamné à 10 ans de prison et à 100 000 francs CFA d’amende. En outre, bien qu’il bénéficie des circonstances atténuantes, ce récidiviste a été condamnés à 15 ans de réclusion criminelle le jeudi 16 juin dernier pour les mêmes faits de viol. Âgé aujourd’hui de 34 ans, il sortira certainement de l’université carcéral à 55 ans.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article