Examen de fin d’année

Premier tour du baccalauréat 2020 : 7 024 admis d’office sur 29 705 candidats en lice !

Premier tour du baccalauréat 2020 : 7 024 admis d’office sur 29 705 candidats en lice !
Premier tour du baccalauréat 2020 : 7 024 admis d’office sur 29 705 candidats en lice ! © 2020 D.R./Info241

Le baccalauréat gabonais session 2020, a livré hier en fin d’après-midi ses résultats. Sur les 29 705 candidats inscrits à cet examen national, seuls 7 024 d’entre l’ont eu dès le premier tour. Le taux de réussite global de 23,64%, est en légère hausse selon les délibérations de ce mercredi, soit dans le détail 25,86% pour l’enseignement général et 14,16% pour l’enseignement technique. A l’inverse, le taux d’échec est de 30,15% (7 535 candidats sur 24 992) dans l’enseignement général contre 46,55% (2 194 candidats sur 4 713) dans le technique.



Les candidats à une place à l’université sont fixés depuis mercredi après-midi sur leur sort. Selon les chiffres communiqués par la Direction générale des examens et concours (DGEC) à la rédaction d’Info241, la moisson 2020 du baccalauréat gabonais aura été meilleure que celle de 2019 avec un taux de réussite en légère hausse.

Des candidats au lycée national Léon Mba

C’est dans l’enseignement général que ce taux est le plus élevé : 25,86% contre 14,16% pour l’enseignement technique. Ainsi, ce sont 6 375 candidats qui ont été déclarés hier admis d’office dans l’enseignement général contre seulement 649 dans l’enseignement technique. Le taux de candidats admissibles est tout aussi important. Il est de 43,89% dans l’enseignement général contre 39,28% dans le technique.

Selon le calendrier du ministère de l’Éducation nationale, les candidats déclarés admissibles n’auront que très peu de temps pour souffler. Ils devront se préparer à affronter les oraux du second tour, programmés eux du 6 au 9 septembre 2020.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article